Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!

Hacking patron : la robe médiévale

3 Commentaires

Je suis sûre qu’on est nombreux ici à connaître la fin de l’année scolaire avec son cortège de kermesses, carrousels, défilés et autres spectacles qui se transforment souvent en plan loose pour les mamans (et les papas !) qui cousent.

Je tiens à préciser pour celles et ceux qui viennent d’arriver et qui risquent de repartir en courant : j’adore coudre !! Y compris les déguisements pour mes minies (et les robes de leurs poupées 😇).

Ce que j’adore moins par contre et voire que je déteste carrément, c’est l’exercice de style imposé dans un délai complètement loufoque sous couvert de chantage bienveillant certes mais bien présent. Mamannnn si j’ai pas (rayer la mention inutile) une robe de princesse / de chinoise / d’hindoue / que je peux mettre sur mon poney / 25 marguerites sur mon T-shirt, je pourrais pas participer au spectaaaaacle !!!

Sisi je te promets, c’est du vécu. Le tout. Y compris les 50 marguerites à coudre (j’ai DEUX enfants) et la dizaine de saris en organza de l’année dernière…

Eh oui, chaque année apporte son lot de réjouissances. Cette année , bonne nouvelle, j’ai échappé aux égyptiens et aux costumes 3 pièces (si si si). Par contre, comme on ne peut pas gagner partout, ma fille a refusé de faire les Pierrafeu et j’ai écopé en échange de la princesse médiévale. Deadline sous une semaine. Gloups. Même mon boulot est moins exigeant (et pourtant c’est pas une sinécure).

Donc pas le temps de faire du shopping sur mes boutiques de patrons et tissus en ligne, il faut faire avec les moyens du bord.

Premièrement : le patron

J’ai ça :

C’est à peu près aussi médiéval que moi et en 8 ans alors que ma fille est beaucoup plus grande mais je suis pas vraiment en position de faire ma difficile…

Deuxièmement : le tissu

Là aussi les fonds de tiroirs, restes de euh… je n’en sais rien en fait et un coupon de 3 mètres payé un prix dérisoire et qui s’est révélé que du bonheur à coudre.

Troisièmement : la coupe

Après avoir bricolé tant bien que mal le patron pour l’agrandir, j’ai taillé :

  • Le haut comme le patron
  • Les deux manches (ballons ET droites)
  • 2 panneaux de jupe sur trois avec une grande traîne un peu au pif histoire de finir le coupon 😋

Quatrièmement : le plantage

Ah eh bien oui, on y arrive. C’était pas si pire mais après 3 bonnes séances de travail, la robe va plus vers un style renaissance… ça ne m’agace pas du tout !

Cinquièmement : le rattrapage

Démonte, remonte, découpe, ajoute des parements et râle, accessoirement. C’est mieux !!

Un peu d’aide de mon bidule à faire le biais :

Et avec les doubles manches c’est carrément mieux !!

Alors princesse, tu en penses quoi ? 😊

Publicités

3 réflexions sur “Hacking patron : la robe médiévale

  1. J’en pense que tu es géniale et super douée en plus d’être une maman dispo coûte que coûte ! La robe est tres reussie, bravo.

    J'aime

  2. Bravo !! Chapeau bas!
    Bises

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s