Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!

YWW – fin

Poster un commentaire

Le YWW c’est la même chose que weight watcher sauf que le but est de maigrir du côté du stock de laine… pour la fin de cette édition on devait expliquer en quoi on avait été valeureuse. Donc :

Je pense que sans hésiter, j’ai été extrêmement valeureuse sur cette édition du YWW.

  • tout d’abord, j’ai commencé l’échauffement avec le projet chamallow-doudou par excellence, le hissunkissun. Vous n’imaginez pas la valeur et le courage nécessaires pour se sortir du nuage de béatitude produit par ce modèle et avoir le courage de tricoter de manière productive pour bêtement remplir un objectif aussi trivial que celui d’arriver à la fin du projet…
  • au bout de 3 semaines de vaillante résistance et 300 mètres de fils, j’ai décidé de céder aux sirènes de la compétition et de courageusement dégainer le crochet et rentrer 1300 mètres en stock en direct de mes placards (non non point d’achat pour une fille aussi scrupuleuse et courageuse que moi) afin de faire une nouvelle couverture pour mon canapé. J’ai donc éliminé des fils teints depuis Mathusalem, un châle improbable et des fils à teindre que j’ai spécialement colorés pour cette grande occasion et j’ai crocheté 3330 mètres de fil, ma plus grosse réalisation de l’année 2022 
  • j’ai aussi fini un coussin torsades dans un fil méché et je n’ai même pas racheté de fil pour en faire une demi-douzaine d’autres…
  • forte de cet exploit sans précédent récent, je me suis attaqué à un futur boulet en devenir, soit la veste de ma fille, et n’écoutant que mon petit coeur de mère, j’ai vaincu mon aversion pour ce terrible et perfide fil synthétique qui casse au montage et ai vaincu la veste, ses côtes et l’abominable couture du tout pour l’exceptionnel (ou pas) score de 70 mètres de laine utilisée. Je lui ai aussi fait un bonnet au passage dont les couleurs en total désaccord avec la veste lui permettent d’affirmer sa personnalité à l’école
  • et ce n’est pas tout, afin de ne pas céder à la tentation d’acheter de la laine, j’ai préféré coudre moi-même un sac et deux trousses pour mes accessoires tricot plutôt que de les acheter. Ce n’est pas beau une telle abnégation ?
  • comme j’avais ainsi fini 4 projets, je n’ai pas voulu laisser ma wip list trop vide, et plutôt que de finir une veste commencée depuis un an, j’ai préféré commencer un gilet afin d’utiliser les pelotes de goomy achetées il y a 18 mois.

Au total, j’ai donc tricoté l’énorme, fantastique et splendide score de 200 mètres de plus que l’an dernier sans utiliser la MAT et en utilisant une bonne partie de mon stock de vieilleries, tout en restant la fille discrète, humble, modeste et pas du tout encline à se vanter de ses exploits pourtant remarquables que je suis depuis toujours ☺️

Je reviendrai au fil des articles suivants mettre des photos et des détails pour tout cela !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s