Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!


Poster un commentaire

YWW – fin

Le YWW c’est la même chose que weight watcher sauf que le but est de maigrir du côté du stock de laine… pour la fin de cette édition on devait expliquer en quoi on avait été valeureuse. Donc :

Je pense que sans hésiter, j’ai été extrêmement valeureuse sur cette édition du YWW.

  • tout d’abord, j’ai commencé l’échauffement avec le projet chamallow-doudou par excellence, le hissunkissun. Vous n’imaginez pas la valeur et le courage nécessaires pour se sortir du nuage de béatitude produit par ce modèle et avoir le courage de tricoter de manière productive pour bêtement remplir un objectif aussi trivial que celui d’arriver à la fin du projet…
  • au bout de 3 semaines de vaillante résistance et 300 mètres de fils, j’ai décidé de céder aux sirènes de la compétition et de courageusement dégainer le crochet et rentrer 1300 mètres en stock en direct de mes placards (non non point d’achat pour une fille aussi scrupuleuse et courageuse que moi) afin de faire une nouvelle couverture pour mon canapé. J’ai donc éliminé des fils teints depuis Mathusalem, un châle improbable et des fils à teindre que j’ai spécialement colorés pour cette grande occasion et j’ai crocheté 3330 mètres de fil, ma plus grosse réalisation de l’année 2022 
  • j’ai aussi fini un coussin torsades dans un fil méché et je n’ai même pas racheté de fil pour en faire une demi-douzaine d’autres…
  • forte de cet exploit sans précédent récent, je me suis attaqué à un futur boulet en devenir, soit la veste de ma fille, et n’écoutant que mon petit coeur de mère, j’ai vaincu mon aversion pour ce terrible et perfide fil synthétique qui casse au montage et ai vaincu la veste, ses côtes et l’abominable couture du tout pour l’exceptionnel (ou pas) score de 70 mètres de laine utilisée. Je lui ai aussi fait un bonnet au passage dont les couleurs en total désaccord avec la veste lui permettent d’affirmer sa personnalité à l’école
  • et ce n’est pas tout, afin de ne pas céder à la tentation d’acheter de la laine, j’ai préféré coudre moi-même un sac et deux trousses pour mes accessoires tricot plutôt que de les acheter. Ce n’est pas beau une telle abnégation ?
  • comme j’avais ainsi fini 4 projets, je n’ai pas voulu laisser ma wip list trop vide, et plutôt que de finir une veste commencée depuis un an, j’ai préféré commencer un gilet afin d’utiliser les pelotes de goomy achetées il y a 18 mois.

Au total, j’ai donc tricoté l’énorme, fantastique et splendide score de 200 mètres de plus que l’an dernier sans utiliser la MAT et en utilisant une bonne partie de mon stock de vieilleries, tout en restant la fille discrète, humble, modeste et pas du tout encline à se vanter de ses exploits pourtant remarquables que je suis depuis toujours ☺️

Je reviendrai au fil des articles suivants mettre des photos et des détails pour tout cela !


4 Commentaires

De la laine sur mon canapé

Je continue tranquillement la yuletide blanket qui fait maintenant… une taille certaine et environ 2400 mètres de laines teintes ou récupérées crochetées :

Et pour aller avec et utiliser une garniture de coussin qui trainait dans mon bazar, j’ai tricoté un coussin tout simple avec des torsades, modèle BdF de 2016 il me semble :

Et voilà un petit ensemble tout simple pour réchauffer les froides soirées d’avril… !!


1 commentaire

Appelez moi Pénélope…

En clin d’oeil aux Pénélopes sisters pour celles qui se rappellent, à l’époque où tout le monde faisait son giant granny et où je démarrais les blogs (il y a 10 ans quoi, ça ne nous rajeunit pas ça !).

C’est l’histoire d’une fille il y a très longtemps dans une galaxie très lointaine, qui avait fait de la teinture il y a environ ouh là… 7-8 ans (ouille). Là dessus, toute la laine ou presque avait été transformée en carrés et au moment du montage final, échec retentissant dans la catégorie plantage digne d’être étudié à l’école : c’était tellement moche impossible à faire cohabiter sans donner une crise de foie que tout est resté à sédimenter les 7 dernières années au fond d’un placard. En plus tous les carrés n’avaient pas la même taille. Ô rage, ô désespoir, etc etc

Pourtant sur la photo c’était plutôt pas mal…

Et puis j’ai eu envie de m’en servir à nouveau pour vider mon placard me libérer l’esprit et j’ai cherché un modèle… j’avais d’abord pensé au giant granny (bof… déjà que ça ne me tentait pas particulièrement il y a 10 ans) puis au granny stripes d’Attic24 jusqu’à ce que je tombe en arrêt devant sa Yuletide Blanket.

Ca tombe bien, j’étais dans la gamme de couleurs discrètes et pastels n’est-ce pas. Et la Yuletide, au crochet 5, elle consomme bien la laine :

Tellement bien que les 1500 mètres dont je dispose ne vont pas durer longtemps ! J’ai bien trouvé une pelote de Kauni orpheline mais même ça nous mène pas bien loin.

Donc j’ai fouillé dans mes placards (encore) et j’ai retrouvé ce châle en Kauni justement, qui est super beau sur la photo, a gagné mon placard fin 2014 et n’en est pas sorti depuis. Même comme déguisement pour les filles. A croire que 2014 était mon année à boulets. En même temps, entre l’effet assez ajouré, les petites pendeloques de 10 cm en laine de couleur variée et les coloris qui ne correspondent absolument pas à ce que je porte, je me demande à quel moment je me suis dit que c’était une super idée d’en faire un châle… ? Bref.

Donc pif, 800 mètres en plus :

On voit feu le châle sous forme de pelotes à gauche (parce qu’en plus c’étaient des rangs raccourcis bien galère à défaire, grrrr), le reste de ma teinture au noyer et… une pelote de laine blanche que j’utilise telle quelle parce que finalement le blanc, c’est bien.

Sauf que… j’en avais une seconde et j’en ai profité pour faire quelques teintures ce soir selon mon goût immodéré pour les couleurs discrètes, greiges et totalement dans la tendance shabby chic version seventies et avec l’aimable sponsoring de Fisher Price (le bocal de rouge a fait de la résistance à l’ouverture). Et paf, 600 mètres de mieux :

Comme les autres fois, les teintures sont faites au vinaigre et aux colorants alimentaires. Ca pue mais c’est sans danger !

Donc conclusion : j’ai maintenant plus de laine qu’avant de commencer la couverture… !!

Et je terminerai cet article par une standing ovation à l’homme de ma vie qui ne s’étonne même pas à 20h un dimanche soir de voir des bocaux pleins de laines colorées en train de fixer dans la cocotte minute ni les laines qui refroidissent dans le plat à gratin sur la table de la cuisine.


2 Commentaires

La tricot Potter Mania

Si tu me suis depuis un moment, tu dois savoir que je ne suis pas une grande fan des produits dérivés et marketing type couette Reine des Neiges, cartable LOL, pull Star Wars et j’en passe. Exception faite des Legos qu’on a ici sous toutes leurs formes ou presque, yc un peu de Harry Potter, Star Wars et quelques Princesses Disney… je crois même qu’on a un château de la Reine des Neiges 😊

Bref, mais ce n’est pas parce que je ne cède pas (trop) aux sirènes du marketing que je ne trouve pas rigolo d’en faire des version interprétées toutes personnelles pour mes têtes blondes. Il n’y a qu’à voir les déguisements faits au cours des dernières années !

Et j’ai découvert ce livre, Harry Potter et la magie du tricot. Me voilà donc partie dans des écharpes aux couleurs de Gryffondor et Serdaigle et des lingettes Horcruxes. Les écharpes à la MAT, les lingettes à la main.

D’habitude je préfère montrer les ouvrages plutôt que les pelotes mais je n’ai pas eu le temps de photographier l’avancée de l’écharpe 😊 la Gryffondor est presque finie, je suis en train de faire les franges. Et c’est long d’amener une écharpe chez le coiffeur 😁

Quant aux petites bestioles que l’on voit sur les photos, j’ai tenté une Mimi Geignarde et une mandragore avec des tutos glanés ça et là. Un Dumbledore et une MacGonagal sont au programme mais pas encore concrétisés !


2 Commentaires

Les petites robes des petites poupées

Les filles ont retrouvé ces petites mignonnes dans leurs archives, sans rien à se mettre évidemment (oh shocking !!!). On a commencé par la couture de petits noeuds et de petites fleurs dans les cheveux et puis un peu de crochet et… voilà !

La robe en ruban, c’est l’oeuvre de ma grande, les robes au crochet, c’est moi et ça m’amuse toujours autant !!

Modèle de la robe au crochet chez Odile. Fins de pelotes vintages trouvées dans mes cartons 😉 rubans pour boîtes de dragées et petits noeuds et fleurs décoratifs trouvés sur ebay.


12 Commentaires

Projet 52 #18 : porte bonheur

Un peu de changement cette semaine pour le projet 52 : quand j’ai vu le sujet du projet 52 de Ma du jour, je n’ai pas vraiment eu le courage d’aller inspecter les trèfles du jardin pour espérer en trouver avec 4 feuilles, j’ai préféré faire une petite recherche sur Ravelry.

Les modèles de trèfles à 3 ou 4 feuilles sont nombreux ! Je me suis arrêtée sur celui-ci et après quelques minutes et la récupération d’un carré crocheté orphelin, voilà ce qui pousse dans mes salades :


8 Commentaires

Projet 52 2021 #14 : poésie et crochet

Je suis un peu en retard pour le projet 52 de Ma de cette semaine mais c’est parce que j’attendais qu’il arrête de pleuvoir pour prendre en photo le châle fait en prévision des cérémonies du mois de mai et accessoirement pour finir une partie de mon stock de fils écrus.

Je trouve sa dentelle au crochet et son volant en relief très poétique et il me paraissait bien pour le thème de la semaine.

J’avais pas mal stocké du fil blanc à l’époque où je faisais des tentatives de teinture de laine, et puis je me suis aperçue que blanc, aussi j’aimais bien 🥳 donc voilà une des utilisations des fils pour teinture mais non teints :

Fils Drops, tuto Drops et crochet 4… que du bonheur !! Mon morceau préféré, c’était le volant en relief que j’ai fini en kid silk + lace de Drops et auquel j’ai rajouté un rang pour finir la kid Silk 😉


14 Commentaires

Projet 52 2021 #9 : un petit peu de…

… crochet en préparation des beaux jours ! Le projet 52 de Ma continue sur ce blog. Cette semaine, le neuvième thème mystérieux est « un petit peu de ». J’ai donc choisi le projet en cours, un petit peu de crochet pour faire une collection de 10 dessous de verres assortis (ou presque). Comme souvent c’est un modèle Drops et pour une fois j’avais pile le bon fil puisque c’est le reste de mes projets de janvier. Un peu sombre, peut-être, mais j’ai décidé de faire avec ce que j’avais en stock… et puis ce sera moins salissant !! Et accessoirement, ça me fait très plaisir de refaire des grannys !


1 commentaire

Le coton, la lavette et la dentelle

Tout d’abord, une bonne année 2021 à tous !!! 🥳

J’ai entamé l’année avec de bonnes résolutions consistant à faire maigrir mon stock et deux jours après j’ai acheté de la laine pour faire des chaussettes. Tout de suite on sent que tout ça ce n’est pas gagné… mais pour le moment le paquet n’a pas passé la porte de la maison donc l’honneur est sauf.

Tu l’auras remarqué, je suis en pleine phase laineuse, tendance tricot. C’est d’ailleurs pour cela que les premiers projets de l’année qui sont en même temps les derniers de l’année passée sont… au crochet (on ne se refait pas).

Tout d’abord, je suis contente d’avoir fini le Forever Lace, modèle et fil Drops (un petit kilomètre qui use le crochet) :

Le rendu est très joli, par contre :

  1. Le coton light au crochet 3, c’est galère car le crochet est trop petit et le fil se dédouble (je l’ai utilisé en 4 pour des lavettes, ça va beaucoup mieux)
  2. Le modèle est hyper challenging, dans le sens où on le dit au boulot (du moins le mien) ce qui est synonyme de accrochez vous, ça ne va pas bien se passer. En fait, il n’y a pas de schéma global mais de petites parties à assembler pour faire les motifs en prenant en compte les particularités (diminutions – augmentations…) en fonction des parties. Pas facile donc, ça demande une grosse concentration. D’ailleurs il y a très peu de projets pour ce modèle sur Ravelry, c’est un signe !
  3. Et pour couronner le tout, le dos était fait ainsi que les deux demi carrés du devant, mais il y avait une erreur dans mes demis carrés. Et je m’en suis aperçue après avoir crocheté les deux épaules. J’ai tout repris, fait les deux devants… et en arrivant aux bordures devant, j’ai trouvé une autre erreur dans les mêmes carrés !! En même temps, je me suis dit que personne n’allait comparer le devant et le derrière quand je le porte, donc j’ai laissé comme ça.
  4. Petite satisfaction quand même pour les finitions, malgré les nombreux fils à rentrer c’est allé vite et j’ai trouvé 3 jolis boutons nacrés pour compléter le tout.

Et pour tout dire, comme je ne suis pas à une contradiction près, maintenant qu’il est fini, je l’adore ❤ il me tarde que le temps s’améliore pour aller frimer un peu avec !!

J’avais trop de coton light que je voulais assortir avec des coloris plus funs pour me faire des lavettes pour ma cuisine, projet qui m’est cher mais que je diffère depuis trop longtemps. Finalement j’ai récupéré du coton délaissé de même grosseur et je me suis équipée de 3 lavettes et 3 tawashis. C’est un début. Et surtout c’est (enfin) fait ! Puis comme il me reste encore deux pelotes de coton light, à l’occasion je prendrai quelques couleurs vives pour me refaire une collection été 😇

J’ai beaucoup beaucoup aimé les crocheter. Drops, encore (mais que veux-tu, leurs modèles sont trop sympas ❤ ) pour les lavettes et japonais pour les tawashis. C’est rigolo, c’est fait avec une base de 4 anneaux imbriqués comme une chaîne que l’on borde ensuite. J’en ai fait 3 et je me suis trompée deux fois !! Mais comme c’est hyper rapide, ce n’est pas grave.

Voilà pour un début d’année, deux projets finis ça me semble pas mal 😉 à bientôt pour montrer les nouveaux en-cours de l’année 2021 (tricot, cette fois).


2 Commentaires

En quête de (ré)confort

Ma Babette est terminée et installée à poste sur son canapé. 2500 mètres de coton si je ne me suis pas trompée (rien que la bordure a demandé 800 mètres), ça m’a permis de bien vider mon stock.

Et pour aller avec lors des soirées ciné télé : un cardigan sous forme de shrug basé sur un giant solid granny. Là au crochet 6, ce qui fait que ça va super vite !! Et en alpaga de Cascade Yarns ce qui fait que c’est super moelleux. Inconvénient : je n’aurais visiblement pas assez de laine pour atteindre le carré de 1 mètre de côté car au bout de la première pelote je n’ai que 43 cm… Il faudra que je trouve une autre laine pour le finir.

Et là où on rigole (ou pas), c’est qu’en copiant le lien vers le modèle d’origine, je viens de me rendre compte qu’il s’agit d’un granny square et pas d’un solid granny !!!! Bon tant pis, j’ai fait le quart donc on va rester comme ça… comme quoi, la Babette, quand ça nous tient ce n’est pas une plaisanterie !! Et puis je crois que j’avais envie d’un shrug assorti à ma couverture 😇