Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!


1 commentaire

Appelez moi Pénélope…

En clin d’oeil aux Pénélopes sisters pour celles qui se rappellent, à l’époque où tout le monde faisait son giant granny et où je démarrais les blogs (il y a 10 ans quoi, ça ne nous rajeunit pas ça !).

C’est l’histoire d’une fille il y a très longtemps dans une galaxie très lointaine, qui avait fait de la teinture il y a environ ouh là… 7-8 ans (ouille). Là dessus, toute la laine ou presque avait été transformée en carrés et au moment du montage final, échec retentissant dans la catégorie plantage digne d’être étudié à l’école : c’était tellement moche impossible à faire cohabiter sans donner une crise de foie que tout est resté à sédimenter les 7 dernières années au fond d’un placard. En plus tous les carrés n’avaient pas la même taille. Ô rage, ô désespoir, etc etc

Pourtant sur la photo c’était plutôt pas mal…

Et puis j’ai eu envie de m’en servir à nouveau pour vider mon placard me libérer l’esprit et j’ai cherché un modèle… j’avais d’abord pensé au giant granny (bof… déjà que ça ne me tentait pas particulièrement il y a 10 ans) puis au granny stripes d’Attic24 jusqu’à ce que je tombe en arrêt devant sa Yuletide Blanket.

Ca tombe bien, j’étais dans la gamme de couleurs discrètes et pastels n’est-ce pas. Et la Yuletide, au crochet 5, elle consomme bien la laine :

Tellement bien que les 1500 mètres dont je dispose ne vont pas durer longtemps ! J’ai bien trouvé une pelote de Kauni orpheline mais même ça nous mène pas bien loin.

Donc j’ai fouillé dans mes placards (encore) et j’ai retrouvé ce châle en Kauni justement, qui est super beau sur la photo, a gagné mon placard fin 2014 et n’en est pas sorti depuis. Même comme déguisement pour les filles. A croire que 2014 était mon année à boulets. En même temps, entre l’effet assez ajouré, les petites pendeloques de 10 cm en laine de couleur variée et les coloris qui ne correspondent absolument pas à ce que je porte, je me demande à quel moment je me suis dit que c’était une super idée d’en faire un châle… ? Bref.

Donc pif, 800 mètres en plus :

On voit feu le châle sous forme de pelotes à gauche (parce qu’en plus c’étaient des rangs raccourcis bien galère à défaire, grrrr), le reste de ma teinture au noyer et… une pelote de laine blanche que j’utilise telle quelle parce que finalement le blanc, c’est bien.

Sauf que… j’en avais une seconde et j’en ai profité pour faire quelques teintures ce soir selon mon goût immodéré pour les couleurs discrètes, greiges et totalement dans la tendance shabby chic version seventies et avec l’aimable sponsoring de Fisher Price (le bocal de rouge a fait de la résistance à l’ouverture). Et paf, 600 mètres de mieux :

Comme les autres fois, les teintures sont faites au vinaigre et aux colorants alimentaires. Ca pue mais c’est sans danger !

Donc conclusion : j’ai maintenant plus de laine qu’avant de commencer la couverture… !!

Et je terminerai cet article par une standing ovation à l’homme de ma vie qui ne s’étonne même pas à 20h un dimanche soir de voir des bocaux pleins de laines colorées en train de fixer dans la cocotte minute ni les laines qui refroidissent dans le plat à gratin sur la table de la cuisine.