Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!


6 Commentaires

Contes de fées – quasi chaperon rouge #3

Suite du petit feuilleton spécial chaperon rouge. A la fin de la dernière séance, on en était là :

20160327_175617

Ma fille a été très dépitée quand elle a fait l’essayage 😀 Elle est bizarre la robe maman, il en manque pas un bout ?

En fait, si !! Et un rectangle de taffetas brillant plus tard, ça va déjà mieux !! Posé avec des plis parce que je n’arrive jamais à répartir mes fronces correctement. Finalement le pli (avec plein d’épingles), ça va beaucoup mieux !

Je te rassure : depuis j’ai fait l’ourlet !!

Bilan intéressant pour les fournitures : que des restes, sauf la dentelle achetée exprès. D’ailleurs il m’en reste encore quelques mètres, je me demande si je ne vais pas en border la jupe ? En tout cas j’ai trouvé un vendeur eb** qui en vend par longueurs de 10 yd à un prix défiant toute concurrence, si ça intéresse quelqu’un, je rajouterai le lien.

Puis avec la cape (et le loup en Liberty fleuri grrrrrr) :

Alors le chaperon-maison, ça le fait ou pas ?

Et maintenant je retourne à la MAC pour la suite des opérations : Blanche-Neige !!

 


9 Commentaires

Contes de fées le retour #2

20160326_194703

Il y a 6 mois, dans un élan d’optimisme inconsidéré, j’avais promis à mes filles des déguisements made in contes de fées, car nous possédons le très beau Contes de Fées Intemporels.

J’ai fait des manteau façon la cape de peau d’âne puis… rien !! Et puis une deadline carnaval approche… Comme il reste une semaine (large !!), je me suis dit qu’il fallait sérieusement que je me bouge dépoussière la MAC et je m’y suis remise.

J’ai donc repris où on en était : le petit chaperon rouge. Je n’ai pas pris le modèle du livre, que je trouve trop trop mignon mais qui risque de me valoir une crise de la part des chipies petits namoûrs qui aiment le bling et le taffetas. Donc qui ont du mal avec les teintes taupes et le tablier en torchon…

J’ai dû rater quelque chose dans l’introduction du shabby chic. Mais en même temps, qu’est-ce que j’y peux moi si Disney et cie ne se décident pas à populariser le look mormon, hein ??

Bref. J’avais aussi un peu la flemme de me lancer au hasard sur des patrons que je ne connais pas, alors j’ai décidé de rester dans le sans-(mauvaise) surprise : Burda. Un modèle de Dirndl trouvé l’année dernière :

20160326_181146

Associé à une recherche rapide sur le dress-code du petit chaperon rouge :

Capture d’écran 2016-03-26 à 15.22.01.png

D’ailleurs si tu veux rigoler un peu ou faire le plein de mauvais goût, je te conseille de regarder les déguisements pour femme… 😛

Bon pas de Disney et cie, donc pas de look uniforme mais quand même : une jupe rouge ou rose, du blanc, de la dentelle et very important : un tablier.

Voilà les débuts :

Je n’avais pas assez de vichy rouge, alors je me suis rabattue sur un tissu très fruité (que tu as déjà vu dans le dernier plaid patchwork). Un reste broderie anglaise, un coupon de taffetas… et plein de dentelle.

Et un biais de taffetas pour faire la bordure ce qui m’évite de doubler !

J’ai aussi terminé le tablier à l’instant, même tissu et même dentelle plissée que le plastron central… à bientôt pour la suite 😉


10 Commentaires

Mode contes de fées : petit chaperon rouge #1

A quelques jours d’intervalles, une gentille maman de l’école m’a fait découvrir Contes de fées intemporels et une de mes filles a attrapé un sympathique microbe qui nous a contraintes à rester à la maison.

Evidemment, j’ai complètement craqué devant les modèles du livres, et en attendant de recevoir mon propre exemplaire 😉 nous avons rêvé, soupesé, choisi et feuilleté et on a commencé par  le petit chaperon rouge (revu et corrigé).

Comme d’habitude, il y a eu quelques adaptations : à la base c’est le modèle de la peau d’âne (oui celle-là même), sans les oreilles ni les pattes…

Dans un joli lainage acheté à la rentrée pour faire des robes mais qui s’est révélé trop fin. Mais hyper facile à coudre et tout doux !!

Après les puristes pourront faire remarquer que c’est plus aubergine que tomate (certes, mais ça reste toujours un légume de la ratatouille) et que ce chaperon-là est issu d’une couturière aussi fantaisiste que non respectueuse du scénario qui l’a dotée d’une doublure à carreaux… mais ça en fait un chaperon réversible. Et puis j’avais ces grands coupons de tissu qui s’ennuyaient 😉

Avec un petit galon en dentelle (vintage) car la couturière en question s’est dit que l’on a beau être chaperon chez mère-grand, on a le droit d’être coquette aussi. D’ailleurs, qu’est-ce qu’on sait au juste sur la véritable histoire du chaperon rouge hein (mis à part que le dessin animé sus-nommé est hilarant). J’attends impatiemment que Secrets d’histoire se penche sur la question 😉

Bref, le chaperon maison est ravi, d’ailleurs il s’est envolé avec sa cape

avant de rejoindre sa soeur pour se préparer à un bal une pyjama-party de princesses (du surgelé et/ou du karaoké 😛 ).