Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!


7 Commentaires

Le stock, le tricot et l’extravagance

Après le châle, j’ai repiqué à l’extravagance du sieur Stephen West et je me suis lancée dans une couverture avec mes restes de laines (et quelques achats quand même).

J’ai décidé de faire la petite car ça me permet d’utiliser (enfin) les pelotes délaissées de Cascade eco alpaga et mes nouveaux achats en en gardant suffisamment pour d’autres projets.
Le premier démarrage ne s’est pas bien passé, j’ai dû le refaire. Pourtant, j’avais fait avec un crochet comme dans la vidéo mais les premiers rangs étaient irréguliers. 

En haut les petits crochets, le reste c’est les soldes de juillet chez la Bergère 😊

J’ai repris, modifié les couleurs, changé les câbles un certain nombre de fois (je dois avoir quasiment trois mètres maintenant) et je continue avec mes fonds de tiroirs malgré une motivation tricot partie en vacances… et pourtant il ne fait pas chaud !
J’ai eu beaucoup de mal à finir la partie des colonnes (moutarde et grise) : les trucs répétitifs pour moi c’est interminable !

Maintenant je suis dans les ondulations de la bordure, il faut en faire 12 et j’atteins péniblement la troisième 😅 mais ça avance petit à petit. On voit les pelotes qui vont être utilisées sur la dernière image en bas.

Après ça, il me restera encore de quoi faire la section suivante, ce qui fait que je serai entre la petite et la grande et que je vais m’arrêter juste avant la grande bordure en chevrons… sauf si je change d’avis mais ça m’étonnerait parce que je trouve le temps long quand même. Allez on se motive : déjà 900 mètres, c’est à peu près la moitié !

Et pour les laines :
– gris et turquoise foncée : Cascade éco alpaga (une merveille de douceur dans mes tiroirs depuis 10 ans)
– turquoise clair : Plucky
– moutarde épais : Cascade 220
– moutarde fin : Drops brushed alpaga
– antracite bouclette : Drops alpaga bouclé
– bleu violine : Bergère origin alpaga


6 Commentaires

Moi, super maman 🦸‍♀️

La preuve ? j’ai déjà la cape le châle. Mais si regarde bien, il y a tout :

  • Les V en or
  • Les plumes en or et bleu (en bas)
  • Et encore de l’or un peu partout
  • Le rouge (un peu)
  • Le bleu (un peu plus)
  • Le rose pour la girly attitude

Ce géant, c’est le Fantastitch qui est enfin fini. Allez encore quelques unes pour le plaisir :

La lumière pourrie c’est cadeau… c’était plus éclairé ce matin dans la maison (les photos du bas), un comble !!

Sinon pour les détails : il y a plus de 1500 mètres de fil aux aiguilles 3,5, majoritairement de la Goomy de BdF. De la Brushed Alpaga Silk de Drops aussi (dans les 400 mètres), la phi phi vintage de mère grand (la rose) et quelques autres restes.

Maintenant que je me suis laissée emportée par l’enthousiasme et mon amour immodéré des châles trop grands et des couleurs fisher price (et rose), j’ai réalisé qu’il était à la fois trop grand pour le traîner le matin au boulot en plus du manteau, de l’ordi et du sac et trop coloré pour que je puisse le porter avec… rien de ma garde-robe hors tenues estivales en fait.

J’ai donc décidé de m’en faire un ou deux autres de la petite taille dont les motifs s’arrêtent au niveau de la ligne rouge en laine bouclette et là où se connecte directement la bordure à plumes chevrons.


8 Commentaires

Projet 52 2021 #14 : poésie et crochet

Je suis un peu en retard pour le projet 52 de Ma de cette semaine mais c’est parce que j’attendais qu’il arrête de pleuvoir pour prendre en photo le châle fait en prévision des cérémonies du mois de mai et accessoirement pour finir une partie de mon stock de fils écrus.

Je trouve sa dentelle au crochet et son volant en relief très poétique et il me paraissait bien pour le thème de la semaine.

J’avais pas mal stocké du fil blanc à l’époque où je faisais des tentatives de teinture de laine, et puis je me suis aperçue que blanc, aussi j’aimais bien 🥳 donc voilà une des utilisations des fils pour teinture mais non teints :

Fils Drops, tuto Drops et crochet 4… que du bonheur !! Mon morceau préféré, c’était le volant en relief que j’ai fini en kid silk + lace de Drops et auquel j’ai rajouté un rang pour finir la kid Silk 😉


14 Commentaires

Projet 52 2021 #9 : un petit peu de…

… crochet en préparation des beaux jours ! Le projet 52 de Ma continue sur ce blog. Cette semaine, le neuvième thème mystérieux est « un petit peu de ». J’ai donc choisi le projet en cours, un petit peu de crochet pour faire une collection de 10 dessous de verres assortis (ou presque). Comme souvent c’est un modèle Drops et pour une fois j’avais pile le bon fil puisque c’est le reste de mes projets de janvier. Un peu sombre, peut-être, mais j’ai décidé de faire avec ce que j’avais en stock… et puis ce sera moins salissant !! Et accessoirement, ça me fait très plaisir de refaire des grannys !


Poster un commentaire

Bernie à tout prix

S’il y a bien une image inattendue qui est ressortie lors de la présidentielle américaine, c’est celle d’un certain sénateur et de ses fameux moufles faits à partir d’un pull recyclé.

Il n’en a pas fallu plus pour que Ravelry se déchaîne et qu’une flopée de patrons surgissent avec le même motif, ou même avec la pose complète. Et moi j’ai complètement craqué pour le pull assorti, Feel the Bern. Voilà donc les débuts de mon tout premier jacquard.

Le marron clair fait partie des restes de mes cadeaux de Noël, le blanc est doublé avec le mohair de l’écharpe, le reste sont des jolies pelotes jamais utilisées jusque là.

Verdict : je m’éclate. La seule fois où j’ai fait du jacquard c’étaient des losanges noirs sur fond blanc dans les années 90 (modèle de la Bergère) et franchement celui-ci est une découverte.
J’ai donc appris que j’adore monter un dessin en suivant une grille, c’est encore plus rigolo que les torsades. Par contre, ce n’est pas super rapide vu qu’on a les yeux collés sur le diagramme 🤪


5 Commentaires

L’écharpe de tous les jours mais surtout quand il pleut

J’avais acheté ces pelotes de Lace de Drops pour faire une étole pour ma veste fétiche des jours de pluie (et il pleut souvent). Mais la Lace, qui est pourtant hyper sympa au toucher, est assez difficile à travailler seule. C’est fin, ce n’est pas régulier, au final j’ai défait tout ce que j’avais essayé. 

Puis j’ai vu que chez Drops, elle était souvent travaillée avec de la Kid Silk et il se trouve que j’ai aussi de la Kid Silk blanche. Donc recherche à nouveau, et j’ai enfin trouvé un patron en Kid Silk que j’ai utilisée avec la Lace, et des restes d’Angel et de Briz Alpaca pour les couleurs contrastantes (vous me suivez toujours ?).

Et comme je n’ai qu’une demi pelote de ce bleu pétant en Angel, j’ai passé une soirée intéressante à défaire un yoke déjà tout feutré pour récupérer plus de fil !!
Pour le moment, ce n’est pas encore très avancé mais on est bien dans les couleurs de la doublure de la veste.

Et j’aime bien l’effet chiné avec le kaki/olive, présent à chaque rayure mais donnant des résultats très différents au final. Le gros avantage étant en plus qu’à chaque changement de couleur je ne change qu’un fil hyper fin car le vert continue donc c’est très facile à camoufler au fur et à mesure.

Ceci ma participation de la semaine au défi Granny projets chez Dane et le Crochet mais au tricot cette fois


1 commentaire

Le coton, la lavette et la dentelle

Tout d’abord, une bonne année 2021 à tous !!! 🥳

J’ai entamé l’année avec de bonnes résolutions consistant à faire maigrir mon stock et deux jours après j’ai acheté de la laine pour faire des chaussettes. Tout de suite on sent que tout ça ce n’est pas gagné… mais pour le moment le paquet n’a pas passé la porte de la maison donc l’honneur est sauf.

Tu l’auras remarqué, je suis en pleine phase laineuse, tendance tricot. C’est d’ailleurs pour cela que les premiers projets de l’année qui sont en même temps les derniers de l’année passée sont… au crochet (on ne se refait pas).

Tout d’abord, je suis contente d’avoir fini le Forever Lace, modèle et fil Drops (un petit kilomètre qui use le crochet) :

Le rendu est très joli, par contre :

  1. Le coton light au crochet 3, c’est galère car le crochet est trop petit et le fil se dédouble (je l’ai utilisé en 4 pour des lavettes, ça va beaucoup mieux)
  2. Le modèle est hyper challenging, dans le sens où on le dit au boulot (du moins le mien) ce qui est synonyme de accrochez vous, ça ne va pas bien se passer. En fait, il n’y a pas de schéma global mais de petites parties à assembler pour faire les motifs en prenant en compte les particularités (diminutions – augmentations…) en fonction des parties. Pas facile donc, ça demande une grosse concentration. D’ailleurs il y a très peu de projets pour ce modèle sur Ravelry, c’est un signe !
  3. Et pour couronner le tout, le dos était fait ainsi que les deux demi carrés du devant, mais il y avait une erreur dans mes demis carrés. Et je m’en suis aperçue après avoir crocheté les deux épaules. J’ai tout repris, fait les deux devants… et en arrivant aux bordures devant, j’ai trouvé une autre erreur dans les mêmes carrés !! En même temps, je me suis dit que personne n’allait comparer le devant et le derrière quand je le porte, donc j’ai laissé comme ça.
  4. Petite satisfaction quand même pour les finitions, malgré les nombreux fils à rentrer c’est allé vite et j’ai trouvé 3 jolis boutons nacrés pour compléter le tout.

Et pour tout dire, comme je ne suis pas à une contradiction près, maintenant qu’il est fini, je l’adore ❤ il me tarde que le temps s’améliore pour aller frimer un peu avec !!

J’avais trop de coton light que je voulais assortir avec des coloris plus funs pour me faire des lavettes pour ma cuisine, projet qui m’est cher mais que je diffère depuis trop longtemps. Finalement j’ai récupéré du coton délaissé de même grosseur et je me suis équipée de 3 lavettes et 3 tawashis. C’est un début. Et surtout c’est (enfin) fait ! Puis comme il me reste encore deux pelotes de coton light, à l’occasion je prendrai quelques couleurs vives pour me refaire une collection été 😇

J’ai beaucoup beaucoup aimé les crocheter. Drops, encore (mais que veux-tu, leurs modèles sont trop sympas ❤ ) pour les lavettes et japonais pour les tawashis. C’est rigolo, c’est fait avec une base de 4 anneaux imbriqués comme une chaîne que l’on borde ensuite. J’en ai fait 3 et je me suis trompée deux fois !! Mais comme c’est hyper rapide, ce n’est pas grave.

Voilà pour un début d’année, deux projets finis ça me semble pas mal 😉 à bientôt pour montrer les nouveaux en-cours de l’année 2021 (tricot, cette fois).


3 Commentaires

Bonnes fêtes de fin d’année !!

C’est avec un peu de retard que je reviens ici vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année !! J’espère que malgré les restrictions, vous pouvez les fêter comme vous le voulez et surtout en étant proches (de manière réelle ou virtuelle) de ceux et celles qui vous sont chers.

Pour ma part ça a été le cas et ça fait une sacré respiration dans cette année que j’ai un peu l’impression d’avoir traversée en apnée. Et ça a été aussi l’occasion d’offrir mes tricotages… !

Tout d’abord, les Izzy buddies ont fini par gagner le calendrier de l’avent, les derniers ayant été finis un peu en catastrophe le 20 décembre. 14 en tout, j’avoue que sur la fin je commençais à saturer… il faut dire qu’à la MAT ça va vite, mais après il faut faire le dégradé de la tête, la couture dos, le rembourrage et la mise en forme. Et c’est long ! En voici donc quelques uns à divers stades de finition, je ne les ai pas tous photographiés, je n’ai pas eu le temps avant qu’ils soient capturés par mes minies. Mes préférés étant ceux des deux dernières photos, les ours et les bonhommes de neige.

Ensuite pour rester dans la catégorie enfants, je suis tombée en admiration devant le livre de Louise Crowther sur les animaux tricotés. Voici donc la première de la famille, Dorothy the mouse. Le cheval est en cours aussi mais je commence à avoir du mal à me motiver !! Là encore le tricot va relativement vite, surtout que je me suis faite aider par la MAT pour les bras, les jambes, la queue et les oreilles mais le montage-rembourrage prend une bonne après-midi de 6 heures.

Et puisqu’on en parle, avec mes restes de cotons, un joli napperon coloré au pied du sapin qui à la réflexion fera très bien aussi sur ma table cet été. On voit d’ailleurs ma nativité au crochet toujours pas finie (ahem)…

Et la découverte de ce mois de décembre et un gros succès au pied du sapin, les headband torsadés et tricotés à la MAT en 15 minutes (le montage est beaucoup beaucoup plus long !!). Juste géniaux, d’ailleurs il faut absolument que je m’en fasse un !!

Ou la version pour messieurs avec un bonnet torsadé. Et une écharpe toute simple à la MAT, 500 rangs à tout allure et il reste juste à rajouter quelques rangs de côtes 2×2 aux deux extrémités.

L’alliée de la mère Noël cette année aura donc été la MAT. Il y a longtemps jamais que je ne m’en étais autant servie !

J’ai d’ailleurs pour ambition d’essayer de me faire une grande veste avec elle… il faut absolument que je tente ça tant qu’il me reste quelques jours de congés car quand le rythme effréné aura repris ce ne sera plus possible !


Poster un commentaire

A fond dans la laine !!

Nous avons fini le calendrier de l’avent (et dûment rempli de chocolats celui qu’on avait acheté l’an dernier) et maintenant il faudrait faire les décos du sapin. Pendant que les filles cherchent des tutos de perles Hama/élastiques/batonnets de glace (on ne change pas une équipe qui gagne), j’ai eu envie moi aussi de faire quelques petites choses.

Et accessoirement de faire baisser mon stock de laine, qui se monte d’après Ravelry à 20 km (oups) le calcul ne se faisant que sur la partie avouable du stock (re oups). Le coté obscur de la chose étant là aussi relativement important… !!

Alors là soudain, poufff, tilt et tout ce que tu veux, je me suis rappelée que j’avais une MAT qui prenait la poussière dans son carton depuis un nombre d’années que je n’ai pas l’intention d’admettre facilement non plus. C’est fou ce que je deviens cachotière avec l’âge !!!

1er essai : pour ma petite seconde qui n’avait pas d’écharpe à sa taille et qui est une grande fan du vert, une écharpe simplement en jersey et le bandeau plat assorti. Depuis elle se balade avec le look de la parfaite skieuse des années 80. Quant à sa soeur qui était un tantinet jalouse, je lui ai fait un autre bandeau, modèle Drops ici et avec de l’Angel de BdF dont je n’arrive jamais à me débarrasser (je déteste tricoter cette laine toute molle !!). La soeur est plus Frieda Kahlo visiblement…

J’aime beaucoup, beaucoup ce modèle de bandeau. Et ça tombe bien car les fifilles sont allé fouiller dans mes pelotes et j’ai des commandes d’autres bandeaux pour assortir aux tenues. Heureusement, avec la MAT ça va très vite !!

2ème essai : le remplissage du calendrier de l’avent. Mais c’est qu’il y en a des jours dans ces machins-là, je n’en vois plus le bout !!! Pour essayer d’avoir quelques jours en plus avant de craquer définitivement et de remplir tout ce qui reste de chocolats (c’est bien aussi), je me suis lancée dans les Izzy Dolls. Le père Noël est juste une variante du petit garçon, en changeant les couleurs du dress code. Et dans le chapelet tout prêt, on a aussi des nounours et des bonshommes de neige en attente :


2 Commentaires

Calendrier de l’avent et gnomes #1

La condition sanitaire étant ce qu’elle est, nous avons fait un retour dans le temps et nous revoilà à nouveau à la maison à se demander comment on occupe les gnomes enfants. Enfin, à la maison le mercredi et le week-end, principalement. Lesquels gnomes enfants au passage sont ravis, je pense que cette année on a explosé le nombre d’heures de bricolage maison toutes catégories.

Après Pâques et Halloween, j’ai donc (ré)adopté les bonnes recettes qui marchent : recherche de tuto sur internet – achat du matériel manquant, sauf que j’ai commencé par une structure de sapin à décorer. Suivi d’une prise de conscience calendaire au vu de l’enthousiasme des jojos-la-bricole que sont mes têtes blondes : 7 semaines jusqu’à Noël, le sapin ne nous fera pas jusque là 😋

Donc retour sur internet, tutos et… coup de coeur pour le calendrier de l’avent en petites maisons façon pièce montée de Cultura. Sitôt dit sitôt Daucy commandé et c’est partiiiiii mon kiki !!

J’ai quand même dû modérer les jojos enfants sinon en une bonne séance de 2-3 heures, c’était fini. Bizarrement, quand il s’agit de ranger la chambre ou de vider le lave-vaisselle, la productivité n’est plus du tout la même !!

Malgré tout, en deux petites séances, on a peint les maisons et les chiffres et collés les uns sur les autres. Pendant ce temps j’ai expérimenté la méthode du tuto pour faire de jolis plateaux avec deux feuilles à motifs… et ça marche. Il reste encore à coller les papiers sur les toits et on pourra monter le tout.

Et je me suis dit ensuite que c’était dommage de faire un calendrier DIY qui nous faisait échapper aux sempiternels tout plastique Lego-playmo-et cie pour le remplir d’autres merdouilles industrielles ou de chocolats. J’ai rien contre le chocolat (au contraire !!) par contre je doute que les estomacs de mes deux gnomes préférés résistent à un traitement quotidien pendant 24 jours 😕 donc j’ai commencé à farfouiller partout sur Ravelry et suite à un défi j’ai commencé par des gnomes et des sapins Drops. 6 bricoles, c’est déjà un début, non ?