Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!

Tuto teinture à la feuille de noyer

10 Commentaires

A la demande générale (de Mon Amie Koumori, merci merci 😉 ) voici un petit tuto pour t’expliquer comment faire si tu as envie de teindre à la feuille de noyer.

Matériel :

Alors on y va :

d’abord la cueillette, on a ramassé 18 grandes feuilles (c’est le moment de vandaliser le noyer de mamie ou celui du voisin avant qu’ils perdent leurs feuilles !!).

20150819_173942

On découpe, on pèse et on met dans les bocaux. Les 18 grandes feuilles ont donné 90 g de petits bouts.

D’après mes essais, pour un bocal de compote « standard », environ 25 g de laine et 500 ml d’eau, il faut 30-40 g de feuilles de noyer coupées en petits bouts. Ca suffit pour un marron bien intense.

20150819_174912

Ensuite on verse l’eau bouillante dans le bocal et on laisse infuser (comme du thé).

20150819_180117

Bocal fermé chez moi car on a de petites mains curieuses qui touchent tout à la maison 😛

Préparation de la laine : on fait tremper 25 mn dans un mélange eau-vinaigre à 25% (comme pour les colorants alimentaires), on essore ensuite à l’essoreuse à salade.

On ajoute la laine dans le bocal. J’ai laissé tremper l’écheveau 36 heures. Au bout de ce temps, la couleur est marron claire :

20150822_114647

Comme je la trouvais trop claire, j’ai mis la laine 45 mn au bain-marie dans une eau frémissante (toujours dans le bocal car je n’ai pas de contenant dédié à la teinture… ou du moins pas encore 😉 ).

C’est beaucoup beaucoup mieux :

20150822_123547

Quand la laine est complètement froide (important, sinon ça feutre), on la met dans un sachet congélation puis à la cocotte minute pour 20 mn.

20150822_144407

Couvercle fermé mais en mode normal, c’est à dire en laissant échapper la vapeur contrairement aux modes pour les cuissons légumes / viande.

Là aussi, on attend le refroidissement complet, puis on rince (au moins 3 eaux avec le noyer), on fait sécher et on reforme l’écheveau :

20150822_213350

Ensuite il est possible de reteinter dans le reste, on obtient un marron beaucoup plus clair même en faisant bouillir longtemps :

DSC02727

Voilà voilà… l’odeur de la décoction n’est pas désagréable mais assez forte, ce qui explique aussi que j’ai tout fait avec le couvercle fermé ou enfermé dans un sachet.

Ici j’ai teinté environ 50 g de laine en deux pots. Pour une plus grande échelle, je pense que la bonne solution est la casserole dédiée à la teinture sur le butagaz directement dehors !!

Les feuilles de mon noyer sont encore belles mais si tu veux te lancer dans la teinture à mon avis il va falloir faire vite : l’automne approche 😉

Publicités

10 réflexions sur “Tuto teinture à la feuille de noyer

  1. Extra, merci, je garde ce post trèèèèèèès précieusement ^_^

    J'aime

  2. Intéressant! et jolie couleur à la fin!

    J'aime

  3. bravo, bravo !!!!!

    oh zut pas de noyer chez ma mamie, hihihi

    bisous

    J'aime

  4. Ça me donne envie de tester ^^ Et mes parents ont un noyer, ça tombe super bien !
    Je ne suis pas sûre d’avoir le temps cette année mais je mets ton article de côté 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s