Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!


Poster un commentaire

Matériel

Depuis que je me suis mise à patcher à la main, je me suis rendue compte que ça demandait un peu de matériel spécifique. Comme beaucoup je pense, j’ai commencé le patchwork avec le contenu de ma boîte à couture standard, un tapis de découpe, un cutter ad hoc et la règle kivabien. Outre les petites choses que je me couds et les boîtes pour ranger tout le bazar dont nous avons longuement parlé, j’ai :

  • Fortement agrandi ma collection d’outils coupants

J’avoue une grande passion pour les ciseaux de broderie (j’ai du mal à ne pas en acheter une paire à chaque passage en magasin de tissus). Et une mention spéciale pour la marque KAI qui coupe terriblement bien !! Le truc à découdre ne quitte plus la MAC – génial – et le pendentif Clover est super pour les vacances / trajets / soirées télé / attente sur les bancs ou dans la voiture.

  • Appris à utiliser un dé

Si si enfin il était temps !! En fait c’est juste le pas beau bleu et blanc tout plastique que j’utilise. Impossible de me faire aux deux autres, ils sont là pour la déco 😋

  • Testé plein d’aiguilles et d’épingles

Pendant longtemps je ne prenais que les étuis Prym à gauche. Depuis j’ai découvert celles à quilter rangées dans leur petit étui (Prym aussi) mais je préfère de loin les Bohin !!

  • utilisé tout ce qui traîne comme fil dans mes boîtes. Le vrai fil à bâtir ce n’est pas bien pour bâtir les formes par contre le fil synthétique bas de gamme c’est parfait !!

  • Découvert l’utilité de trucs un peu bizarres

Le pendentif dont on a déjà parlé, le machin à faire les angles et surtout les gabarits Clover si comme moi tu tailles toi même tes formes en papier !!

Publicités


2 Commentaires

Hexas

Toujours dans la préparation de mon futur plaid en nid d’abeilles : je bâtis donc avec attention les hexagones par douzaines 😋

Si je ne me trompe pas il doit y en avoir 150 dans la boîte donc un peu plus de la moitié de ce qui est nécessaire.

Et en plus j’ai presque terminé la trousse pour aller dans mon sac et emmener les hexagones partout(avant / après). C’est mieux après 😇

J’ai un pique aiguilles aussi en-cours pour aller avec ma trousse.. en hexagones aussi !!


Poster un commentaire

La trousse de Kimberly et les ciseaux de Moda

Suite des projets cette fois-ci en version rapide. D’abord la trousse du FQS dont le tuto est dans le post précédent. Jolie, rapide et tout de suite bien finie avec les petits biais qui encadrent la fermeture éclair.

Ma seule modification par rapport à l’original consiste à l’avoir agrandie au maximum pour pouvoir y rentrer le cutter rotatif et la règle carrée (dimensions avant couture : 21 x 23).

Et j’ai récupéré les chutes de coupe en deux blocs de 13 x 13 transformés en étui ciseaux selon le tuto de Moda.

Et voilà un dimanche soir bien rentabilisé !!


2 Commentaires

Le caddy-bonduelle (et mini tuto)

Toujours dans l’optique d’avoir tout un set de couture coordonné, j’ai voulu un pot à accessoires de couture. Pas de tuto, mais je me suis fortement inspirée de ce modèle, à la différence près que les boîtes de conserve de la dame sont au format géant (regarde la taille du cutter rotatif !!).

Donc avec l’aimable sponsoring de ma poubelle de recyclage et la participation active de Bondelle via une boîte de haricots verts (parce que les légumes c’est bon pour la santé 😉 ) ainsi que de deux autres blocs en cours de recyclage, nous avons commencé comme ceci :

IMG_1878

  • 3 carrés de 13×13 assemblés ensemble et recoupés à 12,5 cm de haut (1 bloc)
  • 10 carrés de 9×9 assemblés, doublés puis artistiquement pliés (ou pas) pour former 5 petites poches. Le but étant que la bande des poches fasse 2,5 fois la longueur de la bande qui habille le tour de la boîte
  • 2 fois 35 cm de biais taillé dans les restes des fat quarters les plus entamés
  • 1 bande de 12,5 x 35 et un cercle de 10 cm de diamètre (sans les marges de couture) pour habiller l’intérieur

Note : ces dimensions sont approximatives, si tu veux habiller une boîte de conserve, pense à reprendre soigneusement toutes les mesures !!!

  1. on assemble la bande intérieure puis on raccorde le cercle pour former un tube qui habille l’intérieur de la boîte (là aussi, bien mesurer et vérifier  que l’habillage est à la bonne taille). IMPORTANT : l’habillage doit dépasser de 8 mm pour pouvoir piquer le biais
  2. on assemble les carrés pour former la bande extérieure qui doit là aussi dépasser de 8 mm en hauteur et on laisse 2 cm de marge en largeur pour faire les coutures
  3. on pose les poches, on les épingles et on pique en bas. Puis entre chaque poche et à chaque extrémité
  4. on pose un biais en bas
  5. on ferme la bande extérieure en faisant en sorte que ça serre bien la boîte pour que ça reste en place
  6. on positionne l’intérieur et l’extérieur envers contre envers et on pique le biais en haut en prenant en sandwich les deux épaisseurs de tissu

Tadaaaaaaam !!!!!!

IMG_1879

Efficace, pratique et trop joli : je pense que je vais garder les prochaines boîtes pour m’en faire un ou deux pour ma cuisine 😉

Et maintenant je poursuis avec une trousse pour ranger les outils qui ne rentrent pas dans le pot à accessoires. Le tuto vidéo est sur la chaîne du FQS. Il faut 42 petits blocs (7×7) et même si tu ne maîtrises pas l’anglais, les images sont très explicites. Par contre j’avoue ne rien avoir compris aux manips de Kimberly avec la toile collante quadrillée donc pour le moment j’assemble mes deux fois 21 carrés des côtés de la manière classique… et j’entoilerai après !!

IMG_1880


4 Commentaires

Mon matériel couture à moi

J’avais envie depuis longtemps de me faire de vrais accessoires couture : tapis pour la MAC, pique-épingles (j’adore les pique-épingles !!) corbeille, sac pour les tissus et sewing caddy pour tout le petit matériel… bref du lourd et de l’ambitieux 😋

Je suis tombée sur un super tuto de Aunt Polly’s porch et voilà le début du travail :

Tu noteras les épingles spécial patch, juste géniales. Ce ne sont pas les Clover, mais des sans marque trouvées en Chine.

Je dois avouer que j’ai quand même un peu triché : j’avais fait il y a 5 ans des blocs de 25 x 25 avec les petites sorcières couturières (stitchy witchy). Comme tu le vois, les couleurs piquent un peu (beaucoup) les yeux, ce qui fait que j’ai arrêté en cours de route : impossible de trouver une pièce où j’aurais pu les utiliser en couvre-lit. Par contre, les sorcières qui cousent (et qui piquent les yeux), c’est un peu pile dans le thème pour ce que je voulais faire !!

10 carrés ont été pris ici : 6 pour le centre du tapis, 1 coupé en 3 pour les poches du bas, 2 coupés en quatre pour les grandes poches et les deux pique-épingles (avec quelques ajouts de tissu) et 1 pour une corbeille que je n’ai pas encore montrée que je viens de terminer !! Voilà quelques photos en plus :

C’est un modèle de corbeille à pain comme il y en a beaucoup sur le net. Je remettrai le lien vers le tuto si je le retrouve… le principe est tout simple : j’ai taillé un carré de la même taille que le bloc (25 x 25), j’ai thermocollé un entoilage au dos du bloc, glissé une cartonnette de 15 x 15 au fond et surpiqué tout le tour. Après, il suffit de coudre un biais le long des bords puis de replier et de les fixer par quelques points. Et voilà !!

Il en reste 19 😇😇  Bientôt la suite !!!


6 Commentaires

Du beau pour ma pièce à coudre

image

Bien qu’éparpillée entre un tas de projets couture et crochet (un châle, du patch et un CAL crochet toujours pas fini 😛 ) j’ai décidé de me lancer en intermittence dans la fabrication de jolis accessoires couture.
Parce que pour le moment ce que j’utilise c’est :

– une boîte couture tout plastique pour mes ustensiles plus un espèce de tupperware spécial rangement pour mes bobines (respectivement cultura et casto). C’est moche mais efficace bien que surtout moche à la réflexion
– une boîte de glace à la pomme (sisi la barquette de 1 litre) pour tout le petit matériel que je traîne d’un bout à l’autre de la maison pour ranger les épingles, les boutons et les fils pour l’appliqué ou l’épinglage des blocs. Là c’est indiscutablement moche malgré le joli dessin de pomme granny mais assez efficace malgré tout.
– une boîte à chaussures pour stocker les petits carrés et les blocs en cours de montage. Sans commentaire question esthétique et là aussi étonnamment pratique. Qui a dit que la beauté ne se mangeait pas en salade ?
Heureusement je suis tombée sur ce livre et j’ai commencé quelques réalisations.

image

Sewing room accessories, juste parfait. On a commencé simple :

image

On dirait un gâteau non ? Nouveaux tissus de ma dernière sortie aux Tissus de la mine, restes de laine, de ruban, de dentelle des déguisements, un vieux bouton et une perle chipée dans le stock des fifilles.
Et on continue plus ambitieux avec un servant de chaise avec pique épingles intégré :

image

Ce qui devrait limiter les incidents diplomatiques liés aux épingles incidemment oubliées sur les coussins du canapé tard… le soir !!!

Ensuite c’est la trousse de la première page puis le panier rond pour remplacer mon kit tout plastique 😉