Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!


Poster un commentaire

Fêtes des mères

Tout d’abord une joyeuse fête des mères à toutes 🥳🥳

Moi j’ai la chance d’avoir de jeunes enfants alors ça griffonne, ça découpe, ça chuchote et ça coupe les rosiers du jardin en me demandant de regarder ailleurs 😊

En bonne mère obéissante, je suis donc allée regarder du côté de mes encours couture et je me suis dit que c’était la bonne journée pour terminer l’ouvrage que je rêve de réaliser depuis plus d’un an, l’organiseur couture de Sew Sweetness 😉

À chacune ses marottes !!

Pour le moment j’ai fait tout les extérieurs, entoilés et matelassés.

Et l’aménagement de l’intérieur, en me basant sur le tuto et sur un organiseur du commerce. Presque terminé !!

D’ailleurs à ce sujet, faire son organiseur de couture, c’est pour le fun, le plaisir ou l’esthétique, pas pour un côté économique 🤪

Même en récupérant les tissus pour l’extérieur et le fil de quilting dans mon stock, en utilisant la doublure au lieu de filet pour la grande poche et en replaçant la mousse spéciale sac par un reste de ouatine, ça me coûte presque la moitié d’un « tout fait ». Mais au moins celui-là sera un modèle unique !!

Prochaine étape : l’assemblage ! Je retourne relire le tuto 😋

Publicités


4 Commentaires

Je suis tombée sur une surjeteuse

Il y a tout un tas d’articles dans la blogo couture qui vantent les mérites des surjeteuses (ICI par exemple).

Je me demandais depuis longtemps si j’aurais l’emploi d’une surjeteuse, sachant que j’ai arrêté la couture vêtements au profit du patchwork et des accessoires, principalement parce que, disons-le carrément, ça me barbe. Surtout les finitions avec le zigzag le long des coutures 😢 c’est jamais net et la durée de vie au lavage est moyenne (sinon y a l’option ciseaux cranteurs 😇).

Puis je suis tombée sur quelques tutos qui me faisaient dire que ma foi, j’aimerais bien moi aussi avoir un truc qui pique et qui coupe et qui surfile en même temps…

Mais le budget me semblait un peu trop important pour un usage très ponctuel, jusqu’à ce que j’entende parler de la surjeteuse Lidl.

Il y avait une vente il y a peu de temps et contrairement à ce que j’ai vu sur les blogs, je n’y étais pas le lundi à 8h30 mais plutôt le vendredi à midi et ô surprise il en restait une demi douzaine :

J’ai fait un stop à mon magasin de tissu préféré pour le fil en quantité industrielle et go !! Ah ben oui il faut 4 cônes d’un coup pour la surjeteuse (ou 3…) et je me retrouve donc avec des couleurs panachées. Quantité industrielle on disait !!

Première étape : le doute. L’enfilage c’est quand même quelque chose 🤪 Mais après avoir regardé des vidéos du blog Modesty couture et celles de Pfaff pour ce modèle, j’ai réussi au second coup !!

Deuxième étape : le test. Génial !! On parle du bruit, sincèrement à côté de mes MACs ça ne me frappe pas particulièrement. En tout cas je n’ai pas eu de plainte… si je devais mettre un bémol je parlerai de la pédale qui est un peu en mode tout ou rien (c’est difficile d’obtenir une petite vitesse et ça démarre très vite !!). Mais pour le reste je suis complètement subjuguée par le dévorage du tissu à toute allure et la finition nickel.

Je n’ai pas eu de problème pour les réglages, j’ai fait différents essais jusqu’à ce que ça corresponde au résultat attendu dans le manuel et je suis arrivée facilement à quelque chose de correct.

Troisième étape : le nettoyage. Une surjeteuse ça fait un peu beaucoup de déchets. On comprend vite l’utilité de certains tutos de nettoyage / graissage ainsi que l’usage du bac à déchets. Ils n’y en a pas sur ce modèle mais il va falloir que je trouve quelque chose !!

Quatrième étape : les réalisations. Ah oui quand même, il va bien falloir qu’elle serve à quelque chose la surjeteuse !!

J’ai fait un essai rapide de housse pour la protéger. Le résultat est pas super parce que j’ai fait ça (trop) vite et (trop) tard mais avec quelques reprises et une doublure, ça va le faire.

J’ai repéré ensuite des lingettes lavables, une housse pour ma planche à repasser et une grande veste. Je vais peut-être reprendre la couture vêtements finalement 😉

Mes minies me réclament aussi des chemises de nuit et de nouvelles tenues pour leurs poupées. Tout ça ne va pas arranger mon stock d’en-cours je pense !!

Et toi tu fais quoi avec ta surjeteuse ??


2 Commentaires

Couture mère & filles

Tu le sais, je couds. Beaucoup, tout le temps (quand je ne crochète pas 😇) et j’ai toujours plein de projets en cours !!

J’ai récemment eu une réclamation de mes minies qui veulent aussi coudre comme maman. Ah certes mais bon que faire avec des enfants de facile, intéressant pour eux et accessoirement sans finir aux urgences ?

Après avoir feuilleté un certain nombre de livres, j’ai jeté mon dévolu sur celui ci :

Premier essai, premier ouvrage😉

Elles ont coupé, épinglé, retourné, rembourré et fermé. Je n’ai pas osé faire piquer à la machine. Et puis comme ça ressemblait beaucoup à un autre de mes pique épingles, on a rajouté un peu de déco :

Première expérience réussie, elles sont ravies !!! Demain nous faisons les porte clés, paraît-il 😉


Poster un commentaire

Le it bag du vide placard

Ca fait un petit moment que me démange l’envie de commettre un nouveau sac. J’adore les sacs, ce que j’aime moins par contre c’est passer des heures à me prendre la tête sur la couture de parties techniques compliquées (parce que qui dit sac dit fermeture éclair, anses, boucles etc donc tout un tas de soucis en perspective 😋 ). Or il se trouve que mon sac de boulot rend l’âme, ce qui fait qu’il m’en fallait vite un autre !!

Pour que ce ne soit pas trop compliqué j’avais jeté mon dévolu sur le fameux sac à paillettes qu’on ne présente plus, dont j’ai trouvé un tuto super bien fait sur ce blog. J’avais tout acheté (enfin par tout j’entends surtout le galon à paillettes et les aimants de sac) et puis j’ai craqué sur ce modèle sur le site Sewsweetness :

IMG_4431

(j’aime pas du tout les fleurs mais la forme, elle, m’a attiré l’oeil direct)

Sitôt dit sitôt Daucy fouillé dans le placard où j’ai retrouvé des restes de doublure de plaid, de rideaux de dressing (ouiiiiiiii j’en ai encore des mètres !!!) et le super tissu à petites chouettes utilisé pour le poupon. Sans compter fermeture éclair, entoilage thermo, ouatine et le fameux aimant de sac.

Ce que je n’avais pas, c’est la mousse spéciale pour rigidifier le sac. On peut bien la commander mais bon, j’avais envie de m’y mettre tout de suite… donc j’ai pris l’option thermo-ouatine-matelassage et ça donne ça :

Je me suis bien amusée à tracer des traits tout partout et à les surpiquer un à un 😜 la bonne nouvelle c’est que pour une fois ça s’est plutôt bien passé : il faut penser à baisser la tension du fil (ce que je ne faisais pas avant), ça évite que tout se décale !!

J’ai donc fini tout l’entoilage qui traînait et bonne nouvelle, j’ai pu vérifier que le fil que j’ai acheté pour la broderie se comporte TRES bien en quilting 😉 je le conseille !! J’en parle ici : je l’ai acheté après l’avoir vu chez un autre bloggeur.

Une dernière pour la route :

57858340651__3D30F5AC-A923-426D-8B19-BED6BC015309

Petite remarque : ce sac a normalement une grande fermeture éclair pour le fermer. C’était prévu… sauf que dans la précipitation j’ai monté et surpiqué toute la doublure avant de poser la fermeture 😢 j’étais tellement contente d’avoir réussi la pose de la poche intérieure et la connexion de la doublure sans galérer que j’ai zappé une étape !!

Et après je n’ai pas eu le courage de tout démonter !!


Poster un commentaire

Couture portable

Parce qu’on ne sait jamais quand est-ce que l’on va se trouver un peu de temps libre dans la vie trépidante de tous les jours, je cherche souvent des moyens d’emmener ma couture avec moi 😇

L’an dernier, j’avais cousu cette mini trousse. Je l’aime tellement que lorsqu’elle n’est pas dans mon sac à main elle se balade dans la maison, de la cuisine au salon selon l’ouvrage du moment.

Cette année j’ai trouvé cette mini boîte métallique Madeira.

A la base pour ranger les 4 bobines fournies avec. Si on enlève le packaging plastique, on peut aussi y mettre une cinquième bobine, un ciseau à broder, deux dés, un paquet d’aiguilles et un pique aiguille maison fait avec un bouchon (de sirop pour la toux 😜).

Pratique non ?


3 Commentaires

Étiquète ton quilt !

(à prononcer à toute allure 10 fois)

En me baladant sur les blogs outre Atlantique, j’ai appris que le fin du fin quand tu voyais enfin le bout de tes souffrances de ton quilt était de lui attacher une jolie étiquette pour le dater, le signer et donner toutes les infos qui te semblent utiles.

Je n’ai toujours pas fini Petits Bonheurs mais on progresse.

Bon, je dois reconnaître qu’il y a encore beaucoup à bâtir mais on ne désespère pas 😜 alors pour me motiver et après un tour dans les lieux de perditions mes blogs préférés, j’ai pris quelques notes :

A ma très grande honte et je ne me rappelle plus où, j’ai aussi vu une étiquette en hexagone, tu sais les fameux hexagones des EPP… !

Et alors, là TILT !! 💡 Je me suis dit que ce serait une super bonne idée d’avoir juste un hexa à coudre derrière qui ferait office d’étiquette. Donc j’ai thermocollé un bout de tissu blanc (à pois), décalqué une forme d’hexa Clover et tracé quelques lignes de repère :

Et après un démarrage difficile, quelques fils cassés et l’utilisation de mes deux MACs, j’ai obtenu ceci ! Prêt à fixé sur le quilt homonyme

Pour le fil et l’utilisation du pied de biche à faire les fleurs et plutôt que de longues explications, je te conseille de regarder cette vidéo très bien faite de Julien du blog Couture Enfant. Maintenant que j’ai acheté moi aussi la boîte de 12 bobines, je compte bien broder à outrance les blocs du plaid suivant 😇


4 Commentaires

Du détournement en couture

La couture c’est bien. Mais comme beaucoup d’activités, ça demande quand même un certain volume de matériel spécifique.. ou pas.

Pour s’équiper, il suffit de chiner dans les autres pièces de la maison 😊

Pour le rangement, fouiller les placards de la cuisine : rien de tel que les boîtes en plastique avec un couvercle de toutes les tailles. Avec en ce qui me concerne une prédilection pour les lunch box gigognes et les bacs de glace vides

Au passage, penser à chiper un bouchon de bouteille de lait et une boîte de conserve vide :

Ça demande un peu plus de boulot mais ça marche aussi !! Et pour finir de ranger, le top, la desserte de la cuisine. Chez moi elle n’a jamais atteint la cuisine, elle a été détournée avant 😋

Ensuite on passe au garage. Deux ustensiles petits mais hyper utiles.

Le mètre enrouleur (de 5 mètres). Parce qu’un mètre de couture, ça fait 150 cm et ça se tortille. Le mètre enrouleur lui ne bouge pas. Nickel pour tailler les grandes pièces :

Et ZE truc que j’ai cherché 10 mn hier à 22h, le scotch à peindre ou le masking tape. Génial pour tenir trois épaisseurs de tissu à bâtir :

Sans oublier évidemment mon accessoire couture in-dis-pen-sable ☕️

Et toi, qu’as-tu détourné de chez toi ??