Céline tricote, crochète, coud et cie

Bonjour à tous, c’est Céline !! Vous trouverez ici un peu de tout : tricot, crochet, couture, patchwork, poupées, photo… et sûrement un tas d'autres choses encore !!


2 Commentaires

Tuto leggins poupée hyper rapide

Je me suis dit l’autre jour que les poupées avaient besoin de leggins (pour les robes de sorcières, entre autre).

Voici une manière très facile de les faire avec les vieux leggins de tes enfants 😉

Pour une Chérie ou une Paola reina, faon 7/8ème :

  • Tu tailles un morceau de 17 cm de haut en partant du bas de la jambe du vieux leggins (et en conservant surtout l’ourlet d’origine)
  • Tu fais un repli de 1 cm à l’autre extrémité avec en plus un petit morceau de dentelle qui borde tout le tour (on voit la double couture orange sur l’envers qui tient la dentelle, et la dentelle sur la photo en bas à droite)
  • Sur l’envers, tu prends un repère pour l’entrejambe à 7 cm de l’ourlet d’origine (qui devient la taille du leggins)
  • Puis tu traces deux traits à 4 cm des bords depuis ce repère (traits roses sur la photo)
  • Il n’y a plus qu’à piquer le long des deux traits, couper, retourner…
  • … et passer un élastique de la même longueur que le tour de taille de la poupée dans l’ourlet.

Et voilà !!! Facile, non ?

J’ai ressorti 4 vieux leggins du panier des chiffons pour leur donner une nouvelle vie, je vous montrerai tout ça bien sûr !

 


5 Commentaires

Bouh la petite sorcière #1

Il y a longtemps que je n’ai rien publié ici car il y a longtemps que je n’ai rien fait d’amusant cousu.

Cette fois-ci je me suis attaquée à un coupon d’un improbable jean noir et orange acheté heureusement pour rien 😉 et à mon stock de tulle à paillettes. Voir ici pour toutes les bonnes adresses  si tu as comme moi des envies de stockage avec l’automne qui s’en vient.

Donc sujet du jour : la robe de la petite sorcière.

Fournitures :

  • un vieux Tshirt (ou pas, je me suis arrachée les cheveux en cousant mais on y reviendra)
  • 40 cm de tissu orange/noir
  • du tulle noir (40 cm) et orange (un peu plus de 2 m)
  • des boutons oranges (ronds, étoiles etc…)
  • du ruban à motifs type scrapbooking

Ensuite

  • découpage du Tshirt sur les coutures de côté et mise à plat
  • bandes de tulles de taille irrégulières, fixées avec du zigzag. Je ne me suis jamais arrachée les cheveux comme ça, c’était une vraie galère entre le jersey du Tshirt sûrement tassé par les lavages et le tulle à paillettes… bref même en mettant du papier de soie dont on voit les restes sur les photos, j’ai bloqué la MAC un certain nombre de fois pourtant j’avais utilisé la même méthode sur du coton pour un déguisement précédent et ça s’était bien passé
  • ruban de scrapbooking pour le côté déco et accessoirement cacher les anciens motifs du Tshirt. si tu regardes bien, tu verras que j’ai piqué le titre de l’article sur le motif du ruban BOO !
  • couture à la main d’un certain nombre de boutons orange (12 ? 13 ?? je ne sais plus bien… !)

Puis la jupe

  • une bande de tulle de 150 cm x 35
  • une bande de tissu de 85 cm x 35 avec le bas taillé en pointe
  • une bande de tulle de 150 cm x 55 pliée en deux
  • une bande de tulle de 150 cm x 70 pliée en deux et avec le bas taillé en pointe
  • une bande de tulle de 150 cm x 25
  • une bande de tulle de 150 cm x 10 avec le bas taillé en pointe

J’ai d’abord assemblé le tissu avec les deux premières bandes de tulle (la noire et l’orange de 55 cm) et j’ai piqué le tout sur le Tshirt (ça m’a pris une heure, soupiiiiiiiiir).

C’est le fond de la robe sur lequel il me reste à froncer et à fixer (à la main, j’en peux plus de la MAC qui ne digère pas le mélange tulle-Tshirt) les 4 dernières bandes qui sont assemblées.

Et voilà !! Après tu fais un noeud avec une bande de tulle autour d’un chapeau trouvé dans un magasin d’articles de fête et voilà une petite sorcière prête pour aller danser !!!


4 Commentaires

Couture d’été facile et rapide + TUTO

Mes minettes sont comme ça, au 1er rayon de soleil il devient impensable de porter un pantalon et il faut être en robe ou en jupe. Tout de suite. Là. Maintenant. Et avant même si possible 😉

Tant pis s’il pleut régulièrement, qu’il fait 13°C le matin ou qu’on est envahi par les moustiques (la douceur angevine ma bonne dame n’est plus ce qu’elle était…) on a dit donc jupe ou robe… !!

Et là évidemment c’est le drame la même chose chaque année : la garde-robe a mystérieusement rétréci de 10 bons centimètres en longueur. Donc en attendant de trouver assez de temps pour me lancer dans les adorables robes du dernier Burda enfant, je vous fais part de mes découvertes en couture facile et rapide.

Tout d’abord la ROBE. Bain de soleil quand j’étais petite, pillow dress de nos jours mais c’est le même concept. Large, agréable à porter et toute simple à faire :

A faire en viscose (la bleue) pour un plus joli tomber, même si le coton fin de l’orange donne aussi un résultat sympa. La V.O. se fait même dans une taie d’oreiller, mais je n’en avais pas à disposition.

Avec ze tuto qui va bien et qui marche très très bien ici : http://www.couturestuff.fr/couture-facile-tuto-robe-taie/

En second la JUPE. Encore plus simple (pour une taille 8 ans environ) :

  • tailler 3 bandes de tissu :
    • ceinture : 69 x 10 cm
    • empiècement milieu : 75 x 11 cm
    • volant : 115 x 33 cm
  • faire les coutures latérales du volant, de l’empiècement et de la ceinture sur la moitié de la hauteur (juste pour la ceinture)
  • faire un ourlet au bas du volant, le fixer avec de petits plis en bas de l’empiècement
  • fixer la partie empiècement + volant au bas de la ceinture (côté de la couture), replier en deux, faire un rentré de 1 cm et piquer la ceinture au niveau de l’empiècement et au milieu. Si tout va bien 😉 vous devez avoir deux coulisses d’environ 1,5 cm de haut avec des ouvertures à l’intérieur
  • couper deux élastiques à la longueur de la taille de la demoiselle et les passer dans les coulisses puis les fixer

Et voilà !

Tissu à fleurs hawaïennes trouvés chez Les Coupons de St Pierre.


5 Commentaires

La plus belle des abeilles

ou Jaune et noir… dare-dare !!! Pour les fans de Maya l’abeille et de Bee-Movie 😉

DSC03613Nous avons fêté récemment un anniversaire sur le thème des abeilles. Comme tu le sais, je ne suis pas une grande admiratrice du marketing cinématographique pour nos chères têtes blondes, ni des produits dérivés du-dit marketing…

Et accessoirement, lorsque j’ai voulu envoyer les invitations, je n’ai rien trouvé de tout fait sur le thème des abeilles (ou de Maya l’abeille) dans les magasins près de chez moi.

Alors je me suis rabattue sur le Canson et l’imprimante. Et les images d’internet, en cherchant tout particulièrement sur les sites de coloriages :

ce qui m’a permis en 20 minutes montre en main de sortir un modèle d’invitation, des cartes de chasse au trésor et des pailles motif abeille (on découpe et on scotche, c’est tout !). Avec un bémol sur les pailles : si on mouille le motif, ça bave !! L’inconvénient de l’imprimante jet d’encre…

DSC03618

Ensuite le gâteau, une marguerite avec un coeur en chocolat noir et 6 pétales au citron. Désolée je n’ai pas fait de photo « avant » 😛

DSC03617

Et pour finir, la reine de la fête en look « bumble-bee » :

Du tulle (beaucoup de tulle), un vieux chemisier jaune, des chutes de noir et de jaune pour le biais, la doublure et la ceinture de la jupe, de la dentelle jaune kipique les yeux et voilà.

Le petit haut est taillé d’après le haut de la robe Candy de La Maison Victor avec :

  • 3 bandes de 5 cm de tulle noir pour faire les rayures. Je les ai piquées avec un zigzag pour que ça tienne mieux
  • 2 bandes de tulle jaune de 15 cm pliées en deux et montées avec de grands plis pour faire les manches
  • 1 bande de tulle noir de 15 cm pliée en deux et froncée avec de la dentelle pour faire le bas
  • des boutons noirs pour remplacer ceux d’origine

La jupe est composée de :

  • un rectangle de doublure de 120 x 30 bordée de dentelle et d’un volant de tulle noir de 15 cm
  • un rectangle de tulle noir de 150 x 90 plié en deux (soit 150 x 45)
  • 3 rectangles de tulle jaune à paillettes de 150 x 50
  • un rectangle de tissu noir de 60 x 10 pour faire la ceinture froncée avec un élastique

Et voilà une petite tenue vite faite avec les moyens du bord (et beaucoup de tulle !!). Il existe directement du tulle en 15 cm de large, c’est très très pratique pour faire les bordures et les volants 😉

DSC03601

 


6 Commentaires

TUTO le voile de la poupée

Madame qui bidouille, si ta fille te réclame à corps et à cris un voile de mariée / de princesse / de reine des neiges (rayer la mention inutile), j’ai la solution pour toi !!! En plus la solution niveau tout doux en couture – même pas besoin de sortir la MAC – ce qui veut dire que tu peux même mettre ta fille au travail le cas échéant 😉

Alors matériel :

  • 1 m de dentelle (ou de tulle) de 4 cm de large environ
  • un reste de laine n°3
  • un morceau de tulle d’environ 33 x 55 cm (bon c’est un peu curieux comme mesure mais c’est la taille des restes que j’avais ici !!!)
  • un bout de ruban
  • crochet, aiguille, fil, ciseaux et qq minutes devant toi

Etape n°1 : la base (crochet)

Avec un crochet n°3, faire 30 ml puis un rang de 30 brides sur ces 30 ml (la première bride étant remplacée par 3 ml)

Etape 2 : les fronces

Froncer soigneusement le mètre de dentelle/tulle sur la base au crochet et le fixer délicatement à petits points.

Etape 3 : le tulle

Faire des plis pour ramener la plus petite largeur du tulle à la taille de la base crochetée et la fixer le long des bords à petits points glissés. Avec des épingles, ça tient mieux !!

20160220_165953

Etape 4 : le ruban

Le positionner sur l’envers du voile et au milieu de la base au crochet et le coudre. Là aussi les épingles, ça peut aider 😉

Et voilà, c’est déjà fini !!! Et maintenant Madame qui bidouille, j’espère que ta fille sera contente du résultat 😉 J’en ai deux autres en commande…. !!


8 Commentaires

Une poupées avec plein de vêtements #3 : robes (plus tuto)

Là, je crois que je me suis fait un petit craquage couture/crochet, ça m’a carrément pris un temps indécent fou mais 6 nouvelles robes ont rejoint les petits paniers :

Reste de… fil kibrille ou pas, tulle des déguisements, dentelles pour les prochains déguisements (ah ben non ça c’est pas encore un reste !), pelotes de mère-grand et boutons achetés sur ebay par paquets de 100 (vivivi, en Chine… !!). Et un cadeau : les jolis tissus de Nowel des robes du milieu.

Ce qui porte le nombre des petites tenues à 7.

Et pour finir, ZE astuce madame qui crochète pour faire une robe crochet/couture.

D’abord pour le top, un modèle d’Odile, celui là : http://passion-poupees.blogspot.fr/2013/09/une-tenue-pour-camille.htmlD’ailleurs je l’aime beaucoup beaucoup, le preuve : j’en ai fait 8.

Ensuite il te faut :

  • pour les robes de bal rose & bleue :
    • 60 cm de tulle en 30 cm de haut
    • 30 cm de doublure en 14 cm de haut (13 cm après ourlet)
    • 30 cm de dentelle en 2 cm de haut
    • on fait un ourlet en bas de la doublure, pique la dentelle et fait une couture sur le côté, puis on plie en deux puis fronce le tulle, pique aussi les coutures latérales et fixe le tout en haut de la petite jupe en doublure. On fronce le jupon assemblé et le fixe sous la bordure du petit top
  • pour les robes de Noël :
    • 55 cm de tulle en 25 cm de haut
    • 55 cm de tissu imprimé en 12 cm de haut (11 cm après ourlet)
    • 55 cm de dentelle ou de galon
    • on fait un ourlet en bas du tissu, on pique la dentelle et les galons. On plie en deux puis fixe le tulle en haut de la petite jupe (sur l’envers). On pique les côtés et fronce le jupon assemblé puis le fixe sous la bordure du petit top
  • pour les robes à fleurs :
    • 50 cm de tulle en 16 cm de haut
    • 50 cm de tissu imprimé en 8 cm de haut (7 cm après ourlet)
    • 50 cm de dentelle fleurie de 8 cm de haut
    • on fait un ourlet en bas du tissu. On plie en deux puis fixe le tulle en haut de la petite jupe (sur l’envers) et la dentelle en haut (sur l’endroit). On pique les côtés et fronce le jupon assemblé puis le fixe sous la bordure du petit top


10 Commentaires

Tuto teinture à la feuille de noyer

A la demande générale (de Mon Amie Koumori, merci merci 😉 ) voici un petit tuto pour t’expliquer comment faire si tu as envie de teindre à la feuille de noyer.

Matériel :

Alors on y va :

d’abord la cueillette, on a ramassé 18 grandes feuilles (c’est le moment de vandaliser le noyer de mamie ou celui du voisin avant qu’ils perdent leurs feuilles !!).

20150819_173942

On découpe, on pèse et on met dans les bocaux. Les 18 grandes feuilles ont donné 90 g de petits bouts.

D’après mes essais, pour un bocal de compote « standard », environ 25 g de laine et 500 ml d’eau, il faut 30-40 g de feuilles de noyer coupées en petits bouts. Ca suffit pour un marron bien intense.

20150819_174912

Ensuite on verse l’eau bouillante dans le bocal et on laisse infuser (comme du thé).

20150819_180117

Bocal fermé chez moi car on a de petites mains curieuses qui touchent tout à la maison 😛

Préparation de la laine : on fait tremper 25 mn dans un mélange eau-vinaigre à 25% (comme pour les colorants alimentaires), on essore ensuite à l’essoreuse à salade.

On ajoute la laine dans le bocal. J’ai laissé tremper l’écheveau 36 heures. Au bout de ce temps, la couleur est marron claire :

20150822_114647

Comme je la trouvais trop claire, j’ai mis la laine 45 mn au bain-marie dans une eau frémissante (toujours dans le bocal car je n’ai pas de contenant dédié à la teinture… ou du moins pas encore 😉 ).

C’est beaucoup beaucoup mieux :

20150822_123547

Quand la laine est complètement froide (important, sinon ça feutre), on la met dans un sachet congélation puis à la cocotte minute pour 20 mn.

20150822_144407

Couvercle fermé mais en mode normal, c’est à dire en laissant échapper la vapeur contrairement aux modes pour les cuissons légumes / viande.

Là aussi, on attend le refroidissement complet, puis on rince (au moins 3 eaux avec le noyer), on fait sécher et on reforme l’écheveau :

20150822_213350

Ensuite il est possible de reteinter dans le reste, on obtient un marron beaucoup plus clair même en faisant bouillir longtemps :

DSC02727

Voilà voilà… l’odeur de la décoction n’est pas désagréable mais assez forte, ce qui explique aussi que j’ai tout fait avec le couvercle fermé ou enfermé dans un sachet.

Ici j’ai teinté environ 50 g de laine en deux pots. Pour une plus grande échelle, je pense que la bonne solution est la casserole dédiée à la teinture sur le butagaz directement dehors !!

Les feuilles de mon noyer sont encore belles mais si tu veux te lancer dans la teinture à mon avis il va falloir faire vite : l’automne approche 😉